Sous le charme de la ville bleue, Jodhpur

« Un jour, une découverte » : voyage à la rencontre de lieux enchanteurs et vers plus de lumière pour ensoleiller 2021…Une découverte inoubliable ! J-15

Depuis les contreforts du Merhangarh fort, découvrir soudain la Cité Bleue.

Des centaines de petites maisons peintes dans toutes les déclinaisons de bleus pastels.

Le bleu des habitations en contrebas se fond certains jours dans la brume de chaleur.

Faire le tour et apprécier l’étendue de bleus au pied du fort et dans la vallée.

Laisser le regard se glisser dans la ville et s’immiscer au hasard des rues.

Commencer à chercher des petits détails parmi le camaïeu de bleus.

Repérer par ici un escalier rose.

Entrapercevoir par là des tapis colorés qui sèchent sur un mur.

Distinguer un mur rayé et un mur de façade dans les teintes roses.

Regarder dans le lointain et voir que la ville s’étend à l’infini.

Du dessus des tours, découvrir la naissance de la ville qui flirte avec la nature.

Rechercher un peu de verdure au sein de la Cité Bleue. Apercevoir quelques touches de couleurs ici ou là.

Fureter entre les murs bleus turquoises et repérer les ballons d’eau chaude disséminés sur les toits.

Scruter encore un peu…

… et identifier quelques lieux et terrasses au soleil.

Reprendre un peu de champ depuis les créneaux du fort.

S’extasier devant ce tableau pastel.

Décider de descendre dans la ville par les petites ruelles.

Surprendre quelques touk-touks qui tranchent sur les bleus doux.

Considérer les broderies et parures mises en valeur sur les façades bleues d’une petite échoppe.

Imaginer la vie au Blue Bird Hostel dans les années 60…

Depuis la ville, contempler le fort d’un côté…

… puis de l’autre.

Apprécier maintenant les détails de plus près.

Du linge suspendu…un homme assis à l’ombre…

…une femme qui étend son linge…des poteries…un panier…un linge de couleur safran…

… toute une lessive sur un muret au soleil…deux jeunes garçons en train de lire…

…le calme paisible du réservoir d’eau…

… l’homme assis sur sa terrasse…

Et dans le lointain, comme un lion qui protège et domine la ville pour l’éternité, admirer le fort.

Distinguer ses colonnes majestueuses et si délicatement travaillées.

Admettre que l’on est totalement conquis par la magie des lieux.

Par Nathalie

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Amal dit :

    Un urbanisme cubique bien pratique,
    Merci du partage de réalité

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s